Reuters

Les procureurs de la Cour pénale internationale (CPI) ont rencontré des représentants des groupes terroristes du Hamas et du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP) lors de la préparation de leur dossier pour enquêter sur Israël pour crimes de guerre présumés , comme l’a confirmé la Cour selon le Jerusalem post .

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Lorsqu’il a été demandé s’ils avaient entendu les arguments du Hamas, le bureau du procureur de la CPI a répondu que cela concernait toutes sortes de groupes de la société israélienne et palestinienne . Cependant, il a ajouté que son point focal officiel était l’ Autorité palestinienne , pas le Hamas.

Cependant, le comité officiel de l’ Autorité palestinienne , nommé par le président Mahmoud Abbas pour traiter des questions liées à la CPI, comprend des représentants du Hamas et du FPLP, y compris des personnes ayant des liens connus avec le terrorisme.

Le secrétaire général de l’OLP, Saeb Erekat , chef du comité de la CPI, a déclaré à la télévision officielle palestinienne au début du mois, au lendemain de l’annonce de l’enquête sur Israël et les Palestiniens, que le Hamas était impliqué.

🟦 ANNONCE 🟦

« Ce comité comprend toutes les organisations du spectre politique palestinien sans exception … Nous travaillons ensemble en équipe », a-t-il déclaré dans une vidéo traduite par le Middle East Media Research Institute (MEMRI). «Le Dr Ghazi Hammad , par exemple, a été élu porte-parole du comité… Il est l’un des dirigeants du Hamas. Six membres du Hamas faisaient partie du comité. Khalida Jarrar, qui sera bientôt libérée [de prison], représentait le FPLP… Je ne veux pas entrer dans les noms, mais je dirai seulement qu’aucune [faction] n’a été laissée de côté. »

Erekat a également remercié le Qatar d’avoir couvert les frais juridiques de l’ Autorité palestinienne .

Jarrar, le chef du FPLP en Judée-Samarie, a été arrêté fin octobre pour incitation et participation à des actes de terreur.

Plusieurs ONG dont les membres du personnel sont affiliés au FPLP ont également témoigné contre Israël devant la Cour pénale internationale, comme l’Association des droits de l’homme d’Al-Dameer et le Centre palestinien pour les droits de l’homme, tous deux basés à Gaza.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News