Des accusations ont été portées contre trois partisans israéliens de l’Etat islamique accusés d’avoir tenté de construire un tunnel à partir de la ville arabe de Taybeh, à 12 km à l’est de Kfar Saba, traversant la Ligne verte vers la Judée-Samarie, en Israël, a indiqué jeudi le Shin Bet (Agence de sécurité israélienne).

Les suspects ont été nommés Ibrahim a-Khalim Mahmoud Sheikh, 26 ans; Muhammad Tami a-Khader Nashef, 32 ans; et Amir a-Hakim Hafez Gahrah, 20 ans.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les membres de la cellule ont été  » inspirés par l’Etat islamique » et ont agi volontairement, a indiqué l’agence. Son complot a été découvert quand il était dans son enfance; la cellule n’avait réussi à creuser que quelques mètres avant d’être rattrapée.

L’enquête a révélé que le groupe avait l’intention d’utiliser le tunnel pour faire passer clandestinement des armes à Israël et « se préparer pour le » dernier jugement «  ».

L’un des suspects avait déjà été arrêté en Turquie alors qu’il tentait de pénétrer en Syrie et de participer à la guerre civile. Un autre avait prévu ces derniers mois de rejoindre la Syrie par la mer dans une barque impromptue.

🟦 ANNONCE 🟦

Les suspects ont été arrêtés le 16 septembre, mais le complot n’a été révélé au public qu’une fois l’accusation déposée.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News