Le nouveau gouvernement iranien comprend deux hommes qui ont été impliqués dans l’attentat à la bombe de 1994 contre le centre juif AMIA à Buenos Aires qui a fait 85 morts.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Mercredi, le parlement a approuvé Ahmad Vahidi comme ministre de l’Intérieur et Mohsen Rezai comme vice-président des affaires économiques parmi les 19 nominations du président Ebrahim Raisi.

Dans son enquête sur l’attentat à la bombe, qui a également fait 300 blessés, l’Argentine a déclaré que Vahidi et Rezai avaient joué un rôle clé.

Colère de l'Argentine : l'Iran nomme ministre de l'Intérieur un meurtrier  de Juifs - Le Monde Juif

🟦 ANNONCE 🟦

Les deux sont répertoriés par Interpol avec des alertes rouges, ce qui signifie qu’ils sont recherchés pour une arrestation internationale.

Depuis 2010, Vahidi fait l’objet de sanctions de la part des États-Unis, qui cherchent à geler tous les avoirs qu’il pourrait avoir sous juridiction américaine. Il dirigeait la Force Quds, la branche paramilitaire des Gardiens de la révolution islamique d’Iran, au moment de l’attaque de 1994, et a été ministre iranien de la Défense entre 2009 et 2013.

Les institutions juives en Argentine et en Israël, ainsi que le gouvernement argentin, ont critiqué la nomination de Vahidi.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News