Comme la plupart des pays, le Liban a organisé des vols en provenance de pays du monde entier pour ramener des citoyens pendant la pandémie de coronavirus.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
Vendredi dernier, la Direction générale de la sécurité publique libanaise a émis une directive (n ° 5932 / m) à Middle East Airlines de ne pas autoriser les personnes de la communauté de réfugiés palestiniens au Liban à retourner au Liban par un avion d’évacuation.

Un petit nombre de Palestiniens au Liban ont un document de voyage palestinien ou un passeport de l’Autorité palestinienne pour pouvoir voyager dans certains pays.

La directive a déclaré que les Libanais peuvent rentrer avec leurs familles – mais pas de domestiques et pas de Palestiniens.

🟦 ANNONCE 🟦

En conséquence, de nombreux Palestiniens qui se préparaient à revenir sur les vols d’évacuation au Liban ont été informés que leur nom avait été supprimé des listes approuvées. Ces gens n’ont pas d’autre endroit où aller, et les médias palestiniens considèrent cela comme une sorte d’expulsion des Palestiniens du Liban.

Un Palestinien résidant au Liban qui est marié à une Libanaise et qui a une mère libanaise (mais un père palestinien) a   déclaré sur Al-Akhbar qu’il a été littéralement expulsé de l’avion après qu’un des officiers de la sécurité générale eut vérifié ses papiers. Il a été contraint de rester à l’aéroport de Dubaï, bien que les autorités de Dubaï lui aient déjà donné un visa de sortie. Il a réussi à monter dans l’avion, mais il sait que de nombreux autres Palestiniens libanais sont coincés à Dubaï sans aucun moyen de retourner dans la seule maison qu’ils aient jamais eue.

Parce que ce sont des Palestiniens.

Encore un peu d’apartheid arabe contre les Palestiniens qui n’a pas de couverture médiatique en Occident.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News