La Quatrième Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté vendredi huit résolutions qui dénoncent ou condamnent Israël, a rapporté le groupe de surveillance de UN Watch.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les résolutions condamnent Israël pour « mesures répressives » contre les citoyens syriens sur les hauteurs du Golan et exigent qu’Israël remette le pays à la Syrie; renouveler le mandat de l’Agence des Nations Unies pour les travaux publics et les secours; et renouveler le mandat du «comité spécial des Nations Unies chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes affectant les droits de l’homme des Palestiniens et des autres Arabes des territoires occupés».

Les 193 États membres des Nations Unies appartiennent à la Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation, également connue sous le nom de Quatrième Commission. Les votes seront répétés en décembre, lorsque la plénière de l’Assemblée générale ratifiera officiellement les résolutions, selon UN Watch.

Cherith Norman Chalet, vice-représentante des États-Unis auprès des Nations Unies, a dénoncé vendredi devant l’Assemblée générale le Conseil des Nations Unies devant le Parlement européen: «Il est déplorable que l’Organisation des Nations Unies, institution fondée sur l’idée que tous les pays soient traités de manière égale est utilisée si souvent par les États membres pour traiter de manière inégale un État particulier, Israël ».

🟦 ANNONCE 🟦

« Nous voyons des résolutions qui condamnent rapidement toutes sortes d’actions d’Israël, mais ne disent rien ou presque des attaques terroristes contre des civils innocents », a-t-il ajouté. « Cela est particulièrement évident quand on voit qu’Israël est blâmé pour la situation à Gaza, alors qu’aucune de ces résolutions ne mentionne même le mot » Hamas « , ni aucun groupe armé à Gaza. »

« Cette même semaine, » a-t-il poursuivi, « nous avons vu des tirs de roquettes sur des civils israéliens tirés du Jihad Islamique Palestinien à Gaza. Il est honteux que l’ONU ne puisse condamner ces actes de terreur dans aucune des résolutions. Les résolutions unilatérales n’aident pas à promouvoir la paix. La cause de la paix sera servie lorsque le parti pris des Nations Unies contre Israël prendra fin.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News