Le chef du service ZAKA, Yehuda Meshi-Zahav, a perdu sa mère il y a quelques jours. Dans sa mort, il blâme les rabbins, qui n’ont pas dit leur mot sur la nécessité d’être prudent pendant l’épidémie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le service ZAKA est volontaire, mais il existe sous les auspices de l’État. Ses participants (pour la plupart appartiennent aux haredi) se rendent dans des accidents de la route, des attaques terroristes et d’autres endroits où il est nécessaire de faire un travail désagréable et amer – identifier les corps et parfois collecter des parties du corps pour un enterrement décent. Des volontaires prélèvent du sang sur le site de la tragédie conformément à la tradition juive.

Meshi-Zahav dit que sa mère était une femme en parfaite santé depuis 80 ans. Elle vivait dans le quartier de Mea Shearim, qui est un foyer de dissidence du covid. Son fils l’a suppliée de ne pas organiser de fête de famille pour Hanoukka, mais sa mère a davantage obéi aux rabbins. Maintenant, il croit que son sang est sur leurs mains.

En octobre, Meshi-Zahav a déjà adressé un message passionné à la communauté – tous les avertissements du ministère de la Santé resteront vides s’ils ne sont pas pris en compte par les autorités religieuses.

«Je travaille avec la mort tous les jours», a déclaré Meshi-Zahav au Times of Israel. « Mais rien ne vous prépare à vous sentir perdu quand c’est votre propre famille. »

Non seulement Yehuda Meshi-Zahav, de nombreuses personnes dans le secteur ultra-orthodoxe commencent déjà à exprimer leur mécontentement face au fait que 30 à 40% des cas sont religieux et que dans les villes et les districts, la vie continue comme d’habitude – les mariages sont célébrés, les synagogues sont pleines et les écoles sont ouvertes. Souvent sans s’identifier, ils envoient néanmoins aux médias des photos et des vidéos de violations dans la région où ils vivent.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)