Un porte-parole des forces de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite opérant sur des terres yéménites pour extrader des insurgés houthis, le major-général turc al-Maliki, a déclaré que les forces de la coalition ont répondu, à l’aube mercredi dernier, aux appels en détresse d’un bateau de pêche coulant sur les routes de navigation internationales en mer suite à l’explosion du à la présence d’une mine.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le colonel Al-Maliki a déclaré qu ‘ »il y avait six pêcheurs de nationalité égyptienne dans le bateau de pêche, trois d’entre eux ont été secourus et trois autres ont été tués à la suite de l’explosion de la mine navale ».

Le colonel Al-Maliki a souligné que la poursuite des activités criminelles des milices houthies soutenues par l’Iran dans le déploiement et la saisie de mines navales constituait une menace réelle pour le trafic maritime et le commerce mondial à Bab al-Mandab et dans le sud de la mer Rouge, et a souligné les efforts continus de La Coalition pour éliminer les menaces maritimes .

Selon un porte-parole de la coalition, 137 mines navales ont été découvertes et détruites par la milice houthie au hasard dans le détroit de Bab al-Mandab et dans le sud de la mer Rouge.

🟦 ANNONCE 🟦

المغام البحرية الحوثية تقتل 3

Notes en arrière-plan:

* – La dispersion des mines maritimes en Égypte, se localise à Bab Almandab et dans le sud de la mer Rouge, qui constituent une passerelle vers et depuis le canal de Suez, est déjà le lieu de commerce mondial avec une destination vers Israël en particulier. Il convient de garder à l’esprit que jusqu’à présent, plus de 137 mines marines qui ont été dispersées au hasard dans les voies de croisière et ont été découvertes et détruites par des instructions explicites de l’Iran. L’Iran menace que s’il n’est pas autorisé à exporter du pétrole en raison des lourdes sanctions américaines imposées, il fera en sorte que tous les pays de la région ne soient pas autorisés à exporter du pétrole également.

* – Des centaines de mines marines que les Houthis ont déjà dispersées dans le sud de la mer Rouge, en provenance d’Egypte Bab Al-Mandav, sont de fabrication iranienne et jetées à la mer par un ordre venant explicitement de l’Iran.

* – Les armateurs israéliens devraient déjà tenir compte du fait que chaque fois qu’ils traversent la région égyptienne de Bab Al-Mandav, ils entrent effectivement dans la « zone de guerre » et doivent agir en conséquence.

Et nous n’avons même pas commencé à parler des batteries de missiles côtières de fabrication iranienne que les Houthis ont déployées le long de la côte de la mer Rouge pour menacer le trafic de croisière sur commande d’un jour.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News