Bahreïn a rejoint vendredi Israël pour féliciter l’Argentine d’avoir qualifié le Hezbollah d’organisation terroriste et gelant ses avoirs, 25 ans après le bombardement du groupe soutenu par l’Iran, qui a détruit un centre communautaire juif dans la capitale argentine, faisant 85 morts.

« Le ministère des Affaires étrangères du Royaume de Bahreïn a salué la décision de la République argentine de désigner le Hezbollah en tant qu’organisation terroriste et de geler les avoirs de ses membres sur son territoire », a déclaré l’Etat du Golfe dans un communiqué.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Le ministère a souligné que cette décision constituait une nouvelle étape dans la reconnaissance par la communauté internationale du danger que représente ce groupe terroriste pour la paix et la sécurité internationales. »

La déclaration a eu lieu alors que le ministre des Affaires étrangères, Israël Katz, rencontrait son homologue bahreïnien pour des entretiens sur l’Iran à Washington et que les deux hommes posaient pour une photo rare, marquant ainsi ce que Jérusalem a dit être un stimulant dans les relations avec la nation du Golfe.